Réseaux sociaux
Up

Galerie

Unapologetic

AccueilCarrièreClipographie

0948402845

DIAMONDS


  • Voir le vidéo clip ?
  • Durée: 04mn43
  • Résumé: Le vidéo clip, réalisé par Anthony Mandler, est construit à l’envers et à retardement, sous forme de moments clés entremêlés comme un puzzle. Dans la scène d’introduction, Rihanna se roule un joint plein de diamants et ‘flotte’ ensuite sur l’océan en admirant le ciel. Il s’agit du lien de cause à effet du vidéo clip. Ces scènes sont entrecoupées de flash des moments qui l’ont conduite jusqu’à cet océan, où elle trouve la Lumière (« find light in the beautiful sea »). La fin de la vidéo est en réalité l’élément déclencheur de son désespoir. Durant cette scène chaotique en ville, elle se détache d’une personne qui lui est cher, ici un homme. Cette séquence est souvent marquée par deux bras qui se séparent progressivement au fur et à mesure de l’avancée de la vidéo. Dans le même ordre idée, Rihanna, l’air perdu en plein désert, assiste à une scène de retrouvailles entre deux chevaux, qui finissent par repartir ensemble au galop, après qu’un ait traversé le désert et se soit brandit majestueusement au-dessus de l’autre pour l’inciter à se relever. Ici, cette séquence avec les deux chevaux et une métaphore du drame personnel de la chanteuse, qui essaye de se relever elle aussi tant bien que mal. Rihanna souhaite renouer le lien avec l’être cher qu’elle a perdu. Pour ce faire, la chanteuse, en petite robe de nuit, se gare sur une route, phares allumés, et fuit la lumière terrestre d’un air apeuré et désemparé avant d’admirer une aurore boréale en plein milieu du ciel. Elle s’arrête aussitôt et ressent la présence de l’être qu’elle a perdu. Aussitôt, tout le vidéo clip est comme rembobiné en arrière. Nous pouvons le voir dans les scènes de Rihanna dans sa chambre. Rihanna ‘flotte’ sur l’océan tout en admirant le ciel. Elle se plonge dans ses souvenirs en fermant les yeux, jusqu’au moment où sa main et celle de son être cher finissent par se séparer entièrement, et où de nouveaux souvenirs apparaissent: ceux de la séparation. Une Rihanna seule et perdue dans ce chaos nous est montrée. La belle est meurtrie par le drame qui a changé sa vie. La ville est en feu, tout comme la rose enflammée qui représente l’amour, à différents moments. Dans cette vidéo, Mandler parvient à raccrocher le deuil de la perte à l’amour qu’éprouvait Rihanna pour cette personne. Si ici il est mis en scène avec un homme, il s’agit dans la réalité de sa grand-mère Gran Gran Dolly, décédée en juillet 2012. Rihanna se rattache à ses souvenirs d’elle et de son être cher, tantôt en admirant le ciel, sur terre comme sur mer, tantôt en fumant, pour vaincre sa solitude et essayer de renouer le temps d’un instant avec son être cher, tel les deux chevaux perdus en plein désert.
  • Captures du vidéo clip

Tournage:

0384750294

STAY (ft. Mikky Ekko)


  • Voir le vidéo clip ?
  • Durée: 04mn08
  • Résumé: D’une simplicité déconcertante, ce vidéo clip joue beaucoup sur l’émotion. De nombreux plans s’enchaînent, alternant entre une Rihanna affaiblie et attristée, seule dans sa baignoire, et Mikky Ekko errant dans la même salle de bain, vide.
  • Captures du vidéo clip

Tournage:

0183928333

POUR IT UP


  • Voir le vidéo clip ?
  • Durée: 03mn17
  • Résumé: Le vidéo clip met en scène Rihanna dans deux tableaux principaux : le premier où elle est assise sur un trône qui semble être en or et le second, où la chanteuse nous livre une performance autour d’une barre de pool dance. Les scènes se succèdent mais dégagent la même signification : Rihanna est LA reine et nous le prouve. Si l’on reprend le tableau où la chanteuse est assise sur son trône, on remarque rapidement qu’elle lance des dollars en l’air mais pas n’importe lesquels : des billets de 1 dollar à son effigie. Elle porte du Chanel, le montre bien tout en chantant et pour ne reprendre qu’une partie des paroles, elle nous répète qu’elle a « toujours plus d’argent ». Le second tableau met en scène une démonstration de pool dance, ou plutôt ce qu’on pourrait penser à l’intérieur d’une boîte de strip-tease… Rihanna se trémousse et twerke accompagnée de danseuses plongées dans un décor sombre avec de l’eau qui ruisselle.
  • Captures du vidéo clip

Tournage:

2847203945

WHAT NOW


  • Voir le vidéo clip ?
  • Durée: 04mn09
  • Résumé: Ce vidéo clip, très difficile à comprendre au premier visionnage – on pourrait penser qu’il ne s’agit que de simple successions de tableaux en noir et blanc, entrecoupés d’images sans signification – révèle un aspect de Rihanna qui a déjà été travaillé auparavant mais ici, développé de manière plus subtile. On retrouve tout d’abord Rihanna sur des écrans de télévision qui font penser à des écrans de vidéo surveillance : en effet, elle est bien sous « contrôle ». Les vidéos sont brouillées, par ce qui semble être son esprit : souvenirs, torture ? La succession de noir et de blanc ainsi que des nombreuses Rihanna qui l’entourent sont plutôt des dédoublements de personnalité, elle ne sait plus qui elle est, ni où elle est. Elle est rongée par son esprit et ses souvenirs. Un des passages les plus intéressants est que, malgré cette « torture », elle n’exprime, quand elle fait face à la caméra, aucune émotion. Tout se joue à l’intérieur. Serait-ce la manière de faire le lien entre l’apparence qui ne doit rien montrer et son âme qui est partie, perdue ? La seconde partie du vidéo clip commence à l’instant où Rihanna essaye de dominer ce qui la torture, elle veut se libérer mais elle est projetée en arrière, comme s’il y avait une force qui la dominait. Le vidéo clip en devient presque violent, les images pourraient représenter des tableaux « d’esclavage » : les chaines, les fourmis travailleuses et d’épouvante. À la fin, Rihanna, épuisée est dans la même position qu’un foetus : dans la salle peinte en blanc, dans une tenue très simple et sans défense. Mais tout recommence : elle est de nouveau sous surveillance comme le montrent les écrans de contrôle. Elle se demande ce qu’elle doit faire et, lorsqu’on visionne ce vidéo clip, on se demande si ce n’est pas le prix qu’elle a à payer pour être Rihanna…
  • Captures du vidéo clip

Tournage:
  • Date: 21 et 22 septembre 2013
  • Lieu: Thaïlande
  • Directeur: Jeff Nicholas, Jonathan Craven et Darren Craig
  • Photos du tournage
    Rihanna a également posté des photos du tournage sur son compte Instagram que vous pouvez retrouver dans notre galerie.
  • Vidéo du tournage