Réseaux sociaux
Up

Galerie

Interview avec « Artist-Direct »

AccueilDossiersInterviews2006

Alors, qu’est-ce que cela fait d’avoir une chanson numéro 1 dans le pays ?
C’est marrant que tu me demandes ça! Tout le monde m’a demandé ça, et je ne sais jamais quoi dire car je ne sais pas ce que je ressens réellement. J’ai été numéro 2 avec « Pon De Replay » mais je n’ai jamais été numéro 1 car Mariah Carey l’a été pendant un moment. Donc d’une certaine façon, je l’ai plus ressenti en étant numéro 2. Maintenant je travaille si dur et je suis tellement occupée que « SOS » est arrivé numéro 1 alors qu’il était numéro 33 ou quelque chose comme ça. Donc je me dis juste, « Vraiment? Vraiment? Wow. Okay, il y aura quoi ensuite ? »

Quand tu travaillais sur cette chanson, et qu’ils t’ont apporté ce sample, avais-tu entendu « Tainted Love » avant ?
Oui, je l’avais entendu -mais juste quelques fois. Je n’étais pas très familière avec Soft Cell, simplement parce que j’ai 18 ans et que j’ai grandi en Barbade.

Oui, je me demandais combien de musique des années 80 il y avait en Barbade. Probablement pas tellement, non ?
Pas du tout même. Nous n’avons pas écoutés la musique des années 80, nous n’écoutons pas beaucoup de musique pop, ce qui étrange maintenant puisque je suis une artiste pop.

Quel genre de musique écoutais-tu en Barbade ?
J’écoutais beaucoup de musique reggae, de R&B. Un peu de musique soca par-ci par-là. Le hip-hop est très présent aussi.

Et un petit peu de toutes ces musiques font ta musique actuelle.
Oui. Vous avez tout à fait raison.

Il semble que la plupart des artistes ces temps-ci restent sur un album le plus longtemps qu’elles le peuvent avant d’en faire un suivant. Qu’est-ce qui t’a poussé toi ainsi que l’équipe de Def Jam à sortir A Girl Like Me juste après ton premier album ?
Nous avons juste senti qu’il était temps. Ça n’avait pas de sens d’attendre… vous ne devriez jamais faire attendre votre musique. Vous ne devriez jamais dire, « Ok, Music Of the Sun devait être sorti au moins un an et demi avant que nous commencions avec.. » Non. C’est ce qui est génial dans l’industrie de la musique. Quand vous sentez que c’est le bon moment, vous y allez. Et nous avons senti qu’il était temps de sortir un nouvel album. Quand nous avons commencés à travailler dessus, « SOS » a été la toute première chanson que nous avons enregistrée. Nous étions tellement occupés à promouvoir le premier album, tout en faisant celui-ci, que nous avons travaillé durant des heures et des heures. C’est pour ça que cet album est si proche de moi, car j’y ai vraiment mis tout mon cœur et toute mon âme.

Et tu as eu la chance de travailler avec quelques superbes auteurs et producteurs cette fois aussi.
Oh mon Dieu. C’était le bonus. Travailler avec des auteurs comme Ne-Yo… Ne-Yo est l’un de mes auteurs préférés.

Tu as travaillé directement avec lui ?
Oh, oui. C’est l’une des personnes les plus adorables que j’ai eue la chance de rencontrer ou avec qui j’ai pu travailler. C’est un incroyable auteur. Je me rappelle après avoir entendu « Let me Love You » [que Ne-Yo a écrit pour Mario], je me disais, « Mais qui a écrit cette chanson? ». Et tout le monde me disait, Ne-Yo, Ne-Yo, ce petit Ne-Yo. Et un jour je travaillais en studio avec Poke & Tone sur « If It’s lovin’ That You Want » et Ne-Yo est arrivé. Donc nous nous sommes finalement rencontrés, et il a dit, « Nous devrions faire quelque chose, » mais nous n’avions jamais pu sur le premier album. Donc pour le second opus, je me disais, « Tu sais quoi? Je dois absolument travailler avec ce mec, Ne-Yo ». Et ça a été très facile car il est sur le même label que moi. Donc nous sommes allés en studio et nous avons commencé à travailler sur cette chanson, « Unfaithful ». Et c’est l’une de mes chansons préférées de l’album.

Tu es aussi apparue dans « Bring it On Yet Again ». Est-ce que jouer est quelque chose que tu as toujours voulu faire ou c’est juste par hasard ?
« Bring it On » n’est pas vraiment quelque chose dans lequel vous jouez, c’est une petite cameo où je joue mon propre rôle et ils ont mis une compétitions de pom-pom girls autour mais après il y a d’autres films dans lesquels j’aimerais vraiment jouer, un peu aventure. Je pense que c’est si incroyable, le cinéma, ce serait amusant.

Comment gères-tu toute l’attention masculine que tu dois sûrement avoir maintenant ?
Oh c’est génial, ils soutiennent bien ma carrière, ma musique et j’adore ça. D’habitude les filles me soutiennent toujours, mais c’est bien d’avoir des amis garçons, surtout pour moi, j’adore avoir des amis garçons parce que tous mes amis sont des garçons. Pour certaines raisons, je ne m’entends pas très bien avec les filles. J’ai trois amies et un million d’amis. Donc c’est toujours bon de savoir que les gars sont là pour moi et pour ma carrière.

Donc tu as une relation avec quelqu’un actuellement ?
Non, je ne suis pas fiancée. Je ne sors avec personne.

Comment gardes-tu un équilibre entre ton travail et ta vie personnelle depuis que tu es si occupée ?
Oh, c’est de la folie car peu importe ce que je fais, d’abord il n’y a pas d’équilibre. C’est 99% et 1%, 99% étant ma carrière et il y a 1% de ma vie personnelle, et même dans ce 1%, ma carrière trouve toujours le moyen de s’y impliquer quelque part. Que ce soit quand je suis au téléphone, quand j’écoute de la musique, bien sûr la musique est ma carrière, ou que je fasse du shopping, je cherche toujours quelque chose pour aller sur scène, vous voyez ? Mais c’est génial, c’est ce qui me passionne et j’adore ce que je fais.

Quels projets as-tu en réserve pour le futur proche ?
Et bien, actuellement, nous travaillons sur deux tournées cet été, deux américaines et une européenne. Nous partirons certainement en tournée mais nous cherchons juste avec qui nous voulons y aller, ou bien si j’aurai ma propre tournée. Nous travaillons toujours dessus, mais vous devriez absolument venir voir ça, venir me voir en tournée cet été.