Réseaux sociaux
Up

Galerie

Interview avec « Télé Star »

AccueilDossiersInterviews2008

On plaisante pour commencer. C’est pour l’amour du programme ou pour le gros chèque que vous avez accepté de parrainer la « Star Ac’8 » ?

[Elle ne rit pas vraiment] L’argent n’a rien à voir. Me proposer de participer à un programme aussi populaire en France, pour moi, c’est un honneur. En être la marraine, c’est le niveau au-dessus. Et je l’ai aussi fait parce que c’est fun.


Est-ce que Nikos n’est pas trop « lourd » avec vous, en coulisse, côté drague ?

Qui ?


Nikos, l’animateur de la « Star Ac' »…

[Esquissant un sourire] Ah oui. Lourd ? Non, il n’en a pas eu l’occasion, on s’est peu croisés.


Et vous connaissez Christophe Maé ?

Qui ?


C’est le parrain de l’émission.

Ah, oui. Christophe du « photoshoot » (elle parle de la séance photo qui allait suivre). Non, je ne le connaissais pas.


Son succès en France est proportionnel à votre sex-appeal…

[Pas sûre de comprendre la comparaison] Qu’est-ce que vous voulez dire ?


Qu’il est énorme !

C’est gentil ça, merci ! [S’avançant, assise sur un tabouret à roulettes].


De rien. Vous les avez eus où ces yeux ?

[Elle lâche un rire avec de regarder son staff] De ma grand-mère paternelle.


Et ces cuissardes qui n’en finissent plus ?

[Elle minaude] Je les adore; je les mets tout le temps sur scène. Celles-là, je les ai eues à New-York.


Vous avez à peine 20 ans et déjà vendu 10 millions d’albums. De quoi rêvez-vous ?

De progresser et de ne pas décevoir mes fans.


On vous verra peu, mais nous réservez-vous des surprises, lors de cette Star Ac’ : un duo avec Christophe Maé ?

Qui sait… je ne sais pas, tout est possible…