Réseaux sociaux
Up

Galerie

Interview avec « Cool Magazine »

AccueilDossiersInterviews2009

Lors de sa dernière visite à Barcelone, en Espagne, Rihanna a accordé aux journalistes une entrevue éclair. Devenue une véritable star internationale, la chanteuse s’est présentée avec deux heures de retard. Elle est arrivée en grande pompe accompagnée de son garde du corps, de son agent, de son styliste et d’une armée complète d’assistants !


Bonjour !

Salut ! Je m’excuse d’être en retard, mais j’ai travaillé plus longtemps que prévu avec mon styliste.


Tu portes une grande attention à ton look. Es-tu ce qu’on appelle un victime de la mode ?

J’adore la mode et, Dieu merci, j’ai un excellent styliste ! J’aime bien essayer toutes sortes de de styles et les combiner, surtout sur scène. C’est amusant. Maintenant, je me rends bien compte que le design de mode, c’est de l’art. Un jour, j’aimerai vraiment travailler dans le monde de la mode, peut-être lancer une collection de lingerie ou d’accessoires. C’est vraiment un de mes buts dans la vie.


On dit que tu aimes beaucoup les chaussures…

C’est vrai. Je suis une accro de chaussures. Je ne m’en cache pas. Vraiment, je ne peux pas m’empêcher d’en acheter. Dès que je vais magasiner, je me retrouve rapidement dans le rayon des chaussures et j’en prends une, deux, trois paires. Et si j’aime un modèle, je vais l’acheter dans toutes les couleurs possibles. Je ne peux pas résister (sourire).


Tu aimes bien les tatouages aussi, non ?

Oui, je les adore. J’en ai huit ou neuf, je n’en suis plus sûre ! (rires) Mais il y en a trois que je préfère.


Décris-nous ton homme idéal.

Je ne crois pas m’arrêter sur un genre de gars en particulier, mais je suis attirée par les grands. J’aimerai un gars qui ait de la personnalité et qui soit capable de me faire rire. Il doit avoir confiance en lui et ne pas se sentir en compétition avec moi. Je veux trouver quelqu’un qui m’épaulerait et surtout qui ne voudrait pas s’approprier mon succès.


Est-ce que tu as une idole dans le show-business ?

J’admire beaucoup Justin Timberlake, et Mariah Carey m’inspire.


Parlant de Justin Timberlake, il paraît que tu veux faire comme lui et laisser ta marque au cinéma.

Oui, ma priorité reste ma carrière de chanteuse, mais j’aimerai bien devenir actrice. Pour l’instant je n’ai pas de projets concrets, mais c’est vraiment quelque chose qui m’intéresse. Je vais commencer par suivre des cours de jeux.


Tu es très populaire partout dans le monde maintenant. Qu’est-ce que ça te fait ?

Je suis très surprise…sous le choc en fait ! Il y a tellement de personnes aujourd’hui qui me connaissent et qui aiment ce que je fais ! Tous les artistes aiment se sentir appréciés. C’est fantastique ! Je suis encore une nouvelle venue dans le monde de la musique et j’ai encore beaucoup à apprendre. En fait, j’ai vraiment de la chance que mon album ait eu un succès international; c’est le point fort de ma carrière. J’aime savoir que je touche plusieurs personnes avec ma musique.


Qu’aimes-tu le moins de ta nouvelle vie de star internationale ?

J’ai parfois le mal du pays et je n’ai plus le temps de retourner à la Barbade à cause de mon horaire chargé. Je m’ennuie. La pire chose est d’être loin de ma famille, de mes amis, de ma culture et… des petits plats de ma mère ! J’ai l’impression d’être toujours seule dans ma chambre d’hôtel et je souffre un peu de solitude. Mais je ne veux pas avoir l’air de me plaindre parce que… je ne me plains pas. (sourire)


Plusieurs de tes fans veulent te ressembler. Te considères-tu comme un modèle à suivre ?

Oui, je ressens un peu de pression par rapport à ça, mais c’est un honneur pour moi de servir de modèle. J’aimerai toujours pouvoir donner le bon exemple, mais c’est une grande responsabilité. Il ne faut pas que je l’oublie. Pour ça, j’essaie de prendre les meilleures décisions possibles, de garder les pieds sur terre et de rester moi-même.


Comment décrirais-tu ton style ?

Mon genre musical ? J’aime repousser les limites, surtout que mon style est vraiment différent. J’ose beaucoup quand je chante.


Aspires-tu à écrire tes propres chansons ?

Bien sûr, mais j’ai beaucoup de choses à apprendre avant d’en arriver là. Sur mon dernier album, j’ai coécrit beaucoup de chansons. C’est un travail créatif et c’est comme une thérapie à peu de frais. (sourire) On écrit les meilleures chansons lorsqu’on est capable de se confier, de montrer ce qu’on est capable de faire. Je crois qu’on a un véritable talent d’artiste quand on est capable de toucher l’âme des gens.


Ton dernier album a eu un immense succès. Es-tu prête à travailler au prochain ?

Je ne sais pas, un nouvel album si tôt voudrait dire beaucoup de travail. J’aimerai essayer de jouer dans un film avant. Je vais probablement attendre un peu, mais on ne sait jamais ce qui peut arriver.


A 20 ans, tu as tout ce dont une jeune femme peut rêver. D’après toi, quelles sont les choses les plus importantes dans la vie ?

La famille, son chez-soi et le travail, dans cet ordre.