Réseaux sociaux
Up

Galerie

Interview avec « Elle »

AccueilDossiersInterviews2010

Rihanna nous montre une fois de plus qu’elle est toujours aussi glamour en faisant la couverture du numéro de juillet du magazine « Elle » qui sera en kiosque le 15 juin prochain aux États-Unis. Nous vous proposons une traduction de l’interview qui paraitra avec le magazine, dont le photoshoot a déjà été ajouté à la galerie:
| Tom Munro pour Elle Magazine | 05 photo(s).

Sur la pochette de « Rated R »

Je voulais des photos qui représentaient la force et le courage, tout en conservant une touche de féminité – une femme à la fois forte et sensible. Chaque femme est un mélange de force et de sensibilité ; quelles que soient ses origines et les épreuves qu’elle a traversé tout au long de sa vie. Toutes les femmes ont cette indéniable force en elles, mais ont aussi de très grands cœurs. Nous sommes comme ça, c’est ainsi.


Concernant son nouveau petit-ami Matt kemp, star des Dodgers

Je suis en couple. Je suis vraiment heureuse. Je me sens à l’aise et ça se passe très bien. Je mène une vie assez mouvementée, mais en fin de compte, il m’aide à trouver mon équilibre. Parler avec lui et avec ma famille me permet de garder les pieds sur terre.


A propos de son rêve de devenir une star, désormais devenu réalité

Si j’avais décidé de rester vivre à la Barbade, je serais toujours entrain de rêver de cette vie à l’heure où je vous parle. Je l’ai voulue, je l’ai eue et je ne la regrette pas le moins du monde, alors pourquoi se plaindre ? Lors de la première date de ma tournée, je me rappelle avoir dit : « Je suis fatiguée – c’est trop pour moi ». Ensuite, j’ai pensé : « Bon sang, tu l’as voulue – tu as prié Dieu pour être en tournée comme Madonna »


Sur les couturiers qu’elle admire

Il est clair qu’il y a nettement moins de femmes noires dans l’industrie de la haute-couture. J’ai tellement de respect pour la maison Gucci : elle a accepté de réaliser une campagne publicitaire avec moi. Je suis une fille noire qui a posé pour une campagne de Gucci, c’était vraiment novateur. J’ai beaucoup de respect pour les créateurs qui n’ont pas peur de sortir des sentiers battus. J’ai également assisté à un défilé de Jean Paul Gautier et j’y ai vu des filles plus enrobées que moi. Elles étaient belles, voluptueuses et venaient des quatre coins du monde. Tout cela m’a beaucoup enthousiasmé. J’ai pensé : « Okay, je peux aussi y arriver, c’est certain».


Sur l’année passée

L’année dernière, j’étais vraiment désorientée. Il était mon meilleur ami. Cette nuit-là, nos vies ont complètement changé – je ne parle pas seulement de notre amitié mais bien de nos vies entières. Je voulais me réveiller de ce cauchemar et ne plus jamais ressentir cette douleur. Je voulais être à nouveau avec lui ou tourner définitivement la page – c’était l’un ou l’autre. Je n’avais qu’une seule envie : me sortir de cette souffrance et de cette confusion.