Réseaux sociaux
Up

Galerie

Interview avec « Q Magazine »

AccueilDossiersInterviews2010

Lady Gaga a-t-elle relevé le niveau pour vous et d’autres artistes féminines ?

J’essaie de ne pas trop m’attarder sur ce que quelqu’un d’autre fait concernant la mode. J’ai mes propres idées à ce sujet. S’il s’agit d’une innovation musicale, alors bien sûr je veux tout savoir. Mais ce qu’a fait Lady Gaga cette année a été un plutôt génial. Tout le monde veut savoir la robe qu’elle va porter chaque semaine. Elle a commencé occasionnellement et pour s’amuser. Maintenant c’est très sérieux et c’est un costume. C’est son truc. Mais je fais le contraire. Je fais mon propre truc. J’aime porter des vêtements que je puisse porter dans la rue. Je ne pense pas que je pourrais marcher dans la rue avec des bulles ou une robe de viande. Je suis pour un ‘vrai’ look. L’ai-je rencontrée ? Bien sûr. Elle était cool. C’était à une émission de radio à New York, elle avait une petite robe blanche avec des pointes et je ne voulais pas être percée par celles-ci. Mais c’est une personne sympathique.


Souhaiteriez-vous jouer à Glastonbury, si on vous le demandait ?

Cela me ferait le plus grand plaisir. J’ai entendu tellement de choses sur ce qui se passe là-bas. J’adore le rock. J’adore Kings Of Leon et The Prodigy. Je pourrais faire des cauchemars concernant ce type avec la tête de clown et les cheveux bizarres [Keith Flint]. C’est un look pour effrayer les petits enfants, non ? J’aime les groupes plus traditionnels aussi: Aerosmith et Bon Jovi. Je pense que je pourrais mettre le feu sur la scène de Glastonbury, sans aucun doute. Je sais que depuis que Jay-Z y est allé, ils sont beaucoup plus R&B. Et « Umbrella » serait la chanson en parfaite harmonie avec ce lieu aussi, n’est-ce pas ?


Katy Perry a tweeté qu’elle allait se faire une greffe du foie juste avant sa nuit d’enterrement de vie de jeune fille, que vous avez organisé. Cela s’est-il avéré nécessaire ?

C’était la première fois qu’on me donnait la charge d’organiser une soirée d’enterrement de vie de jeune fille et ce fut une explosion. Nous avons tous pris l’avion pour Las Vegas et sommes allés directement à la piscine et nous avons bu. Les sacs cadeaux avaient un verre de champagne et une pilule contre le mal de tête en eux. Ensuite nous sommes allés à un spectacle du « Cirque du Soleil », puis au club de striptease et enfin aux tables de jeu. Mais le meilleur truc est que j’avais donné un thème à tout. Tout comportait des « saucisses » [à savoir, des pénis]. Les bijoux, les sucettes, les gâteaux, la piñata, et il y en avait une gonflable pour la piscine. Je vous le dis, j’y suis vraiment allée à fond, il y avait des pénis partout. Le gâteau était classé X aussi. Le torse d’un homme et en bas son « truc » sortait. Pourquoi tant de pénis ? C’était ce que Katy voulait ! A-t-elle déjà organisé un enterrement de vie de jeune fille pour moi ? Pas encore.


Vous étiez dans l’armée des cadets à la Barbade. Pouvez-vous tirer avec un pistolet et combien de pompes pouvez-vous faire ?

J’ai été très bonne à l’armée. Je devais l’être. Les gens vers lesquels j’ai levé les yeux étaient vraiment bons. Je voulais gagner leur respect. Sonita, ma meilleure amie à l’époque, l’a fait avec moi. Nous avons été séparées pour avoir parlé et ensuite nous étions bien. Je ne pensais pas à une carrière. C’était un choix entre les guides, les scouts et les cadets. Je pourrais probablement me mettre à terre et vous en faire 20 [des pompes] facilement mais je ne vais pas le faire maintenant parce que je porte une robe serrée, il est tard et je suis fatiguée. Je suis aussi assez bonne avec le fusil et c’est devenu utile. Je fais un film en ce moment et je leur ai montré que je savais déjà manier une arme. Ils ont été impressionnés. Enfin pas littéralement. [Dans l’interview originale, Rihanna fait un jeu de mot en utilisant l’expression « blown away » qui veut non seulement dire « choqués » mais aussi « explosés », voilà pourquoi elle précise « Pas littéralement »] Je n’ai jamais tiré avec une arme.


J’ai lu quelque part que vous étiez préoccupée par les jeunes filles souffrant de problèmes d’estime de soi. Avez-vous déjà eu des problèmes comme cela, étant jeune adolescente ? Et y a-t-il quelque chose que vous aimeriez changer, si vous le pouviez ?

Mon dieu, c’est une question très pointue. Très profonde. Eh bien j’ai eu quelques problèmes de corps quand j’avais huit ans. Je pensais que j’étais trop maigre et je voulais avoir des jambes plus grosses comme celles de ma mère parce que je pensais que les siennes étaient très féminines. J’avais les cuisses en « bâtons » comme mes frères. J’ai dit à ma mère « Je veux que mes cuisses soient triangulaires comme les tiennes ». Et maintenant ? Eh bien, oui, j’ai des cuisses, je suis à l’aise avec. Mes problèmes sont sous cette jupe. Quels sont-ils ? J’ai de la cellulite comme tout autre femme. Mes amies me disent, « Ferme ta gu***, tu es splendide ». Mais comme tout le monde, tes problèmes sont personnels et tu ne te sens jamais parfaite. Il y a une chanson sur le nouvel album qui s’appelle « Can’t Stand Beautiful », qui parle justement de cela. Pas exactement à propos de ma cellulite mais à propos des jeunes filles qui ne veulent pas voir comme elles sont belles. Ce n’est pas normal. C’est une mauvaise pensé pour elles mentalement. Suis-je la bonne personne pour leur dire de ne pas se focaliser sur leur apparence ? Pourquoi pas. Je vous l’ai dit, j’ai de la cellulite. Je ne suis pas parfaite.


Le vidéo clip de « Love The Way You Lie » est une vidéo très significative. Y avez-vous pensé à deux reprises avant de le faire ? Et dites-moi quelque chose que je ne sais pas à propos d’Eminem.

Il serait plus facile pour moi de vous dire les choses que je sais sur Eminem. Mais, croyez-moi, il est un mystère, même pour ceux qui passent du temps avec lui. Il est très réservé et garde les choses pour lui-même. Quand il a m’a envoyé « Love The Way You Lie », je me suis dit que c’était une chanson incroyable. Les paroles sont vraiment profondes et c’est ce qui fait sa réputation. C’est la raison pour laquelle j’ai accepté de chanter sur cette chanson. Je suis devenue folle à l’idée de faire des choses qui dépassent les limites. La chanson va au bord des limites parce qu’il a un passé et j’ai vécu de mauvaises choses dans le passé. Mais ça, on s’en fiche. C’est une grande musique et j’y suis allé. Eminem est cool. Pourrais-je lui téléphoner pour blablater ? Non, sauf s’il est question de musique. Il n’a pas beaucoup de conversation.


Vous allez lancer votre carrière d’actrice l’année prochaine avec le film de Peter Berg, « Battleship ». C’est un jeu que vous jouiez à l’arrière de la voiture sur la route pour aller chez votre tante, n’est-ce pas ? Comment s’annonce ce film ?

Je sais, c’est ce que je me suis dit, mais attendez. Peter Berg est un génie. Un film basé sur un jeu de société ? Comment est-ce que cela va fonctionner ? Mais j’ai adoré le script et il était parfait pour mon premier rôle. Mon personnage est une dur-à-cuire tatouée appelée « Officier de l’armement Rickes ». Je sais tout ce qu’il y a savoir sur les armes du bateau. Puis-je faire de la comédie ? Oui, mais je ne vous dirais pas d’où j’ai tiré mon expérience. J’ai une coach et elle m’aide en plus de l’expérience que j’ai Meryl Street, Nicole Kidman et Naomi Watts sont mes actrices favorites. Je ne suis pas encore actrice mais j’aimerais l’être. À quoi je pense quand je dois jouer la fille énervée ? Ce serait dévoiler mes secrets.

Ne penses-tu pas regretter tous ces tatouages à l’âge de 70 ans ?

Demande-moi ça quand j’en aurai 70. Je ne sais pas, mais je pense pas. Tu penses que le pistolet [tatouée sur ses côtés] s’affaissera quand je vieillirai ? Et bien, je devrai faire avec. Ce sont des messages personnels pour moi-même et le seront toute la vie. Le petit pistolet signifie le pouvoir et la protection. J’en avais un énorme sur la jambe mais ce n’était pas un permanent. Ça ne concerne pas la violence. Je n’ai jamais utilisé d’arme dans ce but et je ne compte pas le faire. Quel sera mon prochain tatouage ? Un missile ? Non, ce sera une écriture je pense. J’aime beaucoup les écritures. Quelqu’un me parlait d’une certaine écriture sur un album d’Erykah Badu appelé « Mama’s Gun ». Ces mots et paroles sont aussi puissants qu’une arme. Peut être que que je me les tatouerai prochainement.


Quelle personne voudriez-vous pour vous jouer dans un film biographique de votre vie ?

Mon histoire ne sera pas racontée pendant des années, je l’espère. Je pense que vous aurez besoin d’une actrice pour jouer la jeune Rihanna un peu timide, qui rit bêtement et incertaine. Vous aurez certainement besoin d’une actrice avec plus d’attitude pour me jouer moi maintenant. J’ai appris tellement de choses. J’ai vécu des choses tellement merveilleuses, mais aussi des conneries. Vous aurez besoin d’une bonne actrice pour jouer la Rihanna trempée qui est sortie de la merde. Elles doivent être en mesure de savoir marcher sur des talons hauts et boire aussi. Ha ha.


Je suis aimable et attentif et solvable. Puis-je te rencontrer ?

C’est quoi solvable ? Il a un emploi ? Eh bien, c’est une bonne chose mais ce n’est pas la chose la plus importante. Il faut une connexion. Les gars qui peuvent me donner ce sentiment de complète béatitude à l’intérieur. Les gars qui ont d’excellentes relations avec leurs mamans. C’est très important. La relation avec la mère est là où ils apprennent le respect et la loyauté et toutes ces choses importantes. Mais aussi les gars qui ont le sens de l’humour. Je ne vous rencontre pas actuellement. Où se situe Leeds ? Est-ce loin ? [La personne ayant posé la question habite là bas].


Lorsque vous avez rencontré Russell Brand pour la première fois, semblait-il être le mari idéal pour votre amie Katy (Perry) ?

Il est drôle. Il est fou. Mais il m’a fallu un certain temps pour comprendre. « Dah ! Russel et Katy sont faits l’un pour l’autre ». Je l’ai rencontré pour la première fois quand il m’a interviewé à la télévision. J’étais malade et c’était la pire interview que j’ai jamais faite. Je vomissais dans un seau et un médecin m’a donné un coup dans le cul. Rien n’a été drôle pour moi. C’était la plus merdique interview dans ma vie de m****. Pourquoi suis-je en train de parler à un idiot ? Il m’a donné envie de vomir à nouveau. Il s’agit d’une interview stupide. Puis nous avons fait une autre interview pour « MTV » et j’ai réalisé qu’il était drôle, j’étais probablement une p*** complète mais quelques mois seulement après que je l’ai obtenu.


Vous sortez dîner avec Jay-Z. Que mangez-vous ? Qui paye l’addition ?

Le truc quand on dîne avec Jay-Z, c’est qu’il sait beaucoup de choses sur la bonne nourriture. Il connaît la meilleure et il aime l’avoir donc vous savez que vous allez vous régaler. Il ne va pas se contenter de nourriture caribéenne à emporter, c’est sûr. Il n’est pas le genre de gars qui va vous laisser payer l’addition vous-même. Je crois que je n’ai jamais payé ma part à un dîner avec Jay-Z. Je ne crois pas avoir vu d’addition, aussi loin que je m’en souvienne. Nous nous levons juste et partons, donc soit nous faisons quelque chose de très mauvais ou alors, tout cela est déjà payé à l’avance.


Est-ce vrai que vous avez réellement obtenu des redevances sur les parapluies lorsque la chanson « Umbrella » était un tube ? Combien en possédez-vous ?

J’ai eu un accord avec une société de parapluies et ils avaient une très bonne gamme de parapluies. C’est un peu bizarre parce que j’ai grandi à la Barbade et il n’y a pas beaucoup de parapluies là-bas, comme il y en aurait au Royaume-Uni et en Europe. Je suppose que c’est parce que nous n’avons des tempêtes qu’occasionnellement ou peut être que les Caraïbes sont plus connus pour ses ouragans et un parapluie ne vas pas vous emmener très loin dans une situation comme celle-là. Mais oui, j’ai quelques parapluies. Peut être 10 ? Je ne sais pas, mais je suis très reconnaissante de la chanson « Umbrella » pour ce qu’elle a fait dans ma carrière.