Réseaux sociaux
Up

Galerie

Interview avec Ryan Seacrest

AccueilDossiersInterviews2012

Le 15 mars 2012, l’animateur Ryan Seacrest a eu le privilège d’interviewer Rihanna alors qu’elle se trouvait dans un hôtel à New York.


Ryan Seacrest: On est à l’antenne avec toi [Rihanna], à Hollywood. C’est la femme la plus « aimée » sur Facebook ! Elle me bat à çà ! Et c’est la plus grande vendeuse de singles au format numérique ! Mesdames et messieurs, la tant attendu, Rihanna.

Rihanna: Allo ?

Ryan Seacrest: Allo Rihanna !

Rihanna: Salut Ryan ! Comment vas-tu ?

Ryan Seacrest: Je vais bien, chérie. Et toi ?

Rihanna: Bien ! Ellen ?

Ellen: Salut Rihanna !

Rihanna: Vous me manquez, les gars !

Ellen: Tu nous manques aussi. Quand reviens-tu ?

Rihanna: Je l’espère quand je retournerai à Los Angeles. Je suis à New York en ce moment.

Ryan Seacrest: As-tu déménagé à Londres ?

Rihanna: Noonn… Mais je devrais…

Ellen: Tu en as envie ?

Ryan Seacrest: Tu aimes là-bas ?

Rihanna: Je passe tellement de temps là bas. J’aime vraiment cet endroit. Il fait juste trop froid et il fait trop sombre.

Ryan Seacrest: Donc Rihanna, es-tu blonde à l’heure où nous parlons ?

Rihanna: Oui, je le suis.

Ellen: On adore le blond !

Ryan Seacrest: Le blond est bien !

Rihanna: Merci !

Ryan Seacrest: Raconte-moi [pourquoi tu as pris] la décision de devenir blonde ?

Rihanna: Je voulais me faire [une couleur] noire, et j’avais une couleur assez naturelle donc c’était plus facile de faire d’abord blond, car le noir est très dur à réaliser. Donc j’ai voulu l’essayer pour si j’aimais, et maintenant, j’y suis vraiment attachée. Et je fais de plus en plus clair. Je vais donc m’amuser avec, et lorsque j’en aurai marre… Le noir est un changement facile de cette base.

Ryan Seacrest: Est-ce que tu suis un planning, ou quelque chose qui s’appelle « Five Factor » [un régime], pour garder la ligne, car tu es vraiment magnifique.

Rihanna: Oui… C’est un programme que j’ai commencé… Qu’est ce qu’il se passe ? Un petit chien vient de traverser mon balcon… Oh mon Dieu… C’est si bizarre…

Ryan Seacrest: D’habitude, c’est un zèbre…

Rihanna: C’est dingue, mais c’est mignon… Ok… Le régime « Five Factor Diet » est passé directement par la fenêtre depuis que je suis partie en tournée. Tu sais, c’est vraiment difficile de suivre une quelconque routine quand ton planning est si chargée. Donc je n’ai aucune idée de comment je fais pour continuer à perdre du poids. C’est vraiment agaçant parce qu’à présent, je n’ai plus de fesses, ni de seins. Je n’avais pas beaucoup de poitrine à la base ! C’est vraiment ennuyant… Les gens pensent que je ne mange pas. Mais je mange, je mange au Mc Donalds à 03h00 du matin, des glaces, … c’est un problème…

Ryan Seacrest: Peu importe le mélange, continue comme çà parce que çà marche !

Ellen: Tu as de la chance !

Ryan Seacrest: Je viens juste de regarder la bande-annonce de « Battleship », qui est sur le site RyanSeacrest.com, qui est la superproduction de cet été. Il s’agit de ton premier grand rôle au cinéma, n’est ce pas ?

Rihanna: Oui, tout à fait ! C’est un film énorme. C’était une expérience passionnante pour ma première fois et travailler avec Peter Berg. Je n’aurai pas pu trouver, si j’avais du décidé, un meilleur directeur avec qui travailler pour mon premier film. Son énergie s’infiltrait partout sur le tournage, à travers l’équipe, le casting, et il m’a vraiment aidé. Tu ne t’imagines pas à quel point j’étais angoissé de jouer dans un film à gros budget, en tant qu’amateur. Vierge. En ne sachant rien du tout, mais c’était immense. C’était une expérience parfaite.

Ryan Seacrest: Dans « Battleship », tu as plein de choses folles qui sortent de l’eau, qui se tirent dessus, et tu as la « Rihanna Navy », … Est-ce qu’il y a de la violence, des tirs ou des missiles dans la publicité de « Vita Coco » que tu viens de tourner pour le goût fruit tropical ».

Rihanna: (Rires). Non, pas du tout ! « Vita Coco » ? Absolument 180 [degrés]. C’est une direction complètement opposée ! « Vita Coco » concerne la nature et la santé, la noix de coco, être en forme et avoir une peau en bonne santé.

Ryan Seacrest: Lorsque tu es déshydraté, c’est l’une des meilleures choses à boire, n’est ce pas ?

Rihanna: C’est tout à fait le cas ! Vraiment ! Et surtout après une gueule de bois.

Ryan Seacrest: Oui, c’est vrai !

Ellen: Ça remplace n’importe quoi !

Rihanna: Lorsque tu fais du sport, sur scène… C’est très bon.

Ryan Seacrest: Ça s’appelle « Vita Coco », si vous voulez aller y jeter un coup d’œil. C’est bon lorsque vous faites du sport ou après une dure soirée, sans aucun doute.

Rihanna: (Rires). Exactement !

Ryan Seacrest: À présent, Rihanna: « We Found Love », un tube sur « KIIS FM ». Reste en ligne Rihanna.

(Après le morceau).

Ryan Seacrest: Merci d’être restée en ligne de New York, où elle se trouve actuellement. [Il annonce les prochains invités] Tu es clairement une influence majeure dans la mode. Je sais que tu t’y es essayée avec Giorgio Armani. Qu’est ce que c’est ? Vas-tu maintenant avoir ta propre ligne « Rihanna » ?

Rihanna: Effectivement. C’est une petite collection pour « Armani ». Il s’agit d’une collaboration et contient entre 7 et 10 pièces. Des tenues et accessoires, et nous avons déjà fait la collection Automne, qui a eut beaucoup, beaucoup de succès, et la collection Printemps ne va pas tarder à sortir. Après çà, j’ai vraiment envie de me lancer dans la création de ma propre ligne de vêtements. J’ai envie de créer. C’est une voie que j’ai vraiment envie de prendre. Je travaille donc actuellement avec des créateurs. Des créateurs que je respecte, et des agences de mode que je respect. Je veux que les gens croient en moi avant de leur dire « Achetez le, car je l’ai fais ».

Ryan Seacrest: Nous savons que tu étais en tournée. Sur quoi vas-tu te concentrer à présent ?

Rihanna: En ce moment, j’assiste à des tas de réunions, de petite chose par-ci, par-là. Quelques vidéos, quelques séances photos. Pas de tournée cette année. Je ne partirai pas en tournée avant l’année prochaine. Mais nous allons tourner des films, et continuer à faire de la musique et [tourner] des vidéos clips. Je me prépare vraiment pour l’année prochaine.

Ryan Seacrest: Dans quel sens va aller ta musique ?

Rihanna: Je ne peux pas dire çà !

Ryan Seacrest: Allez, bébé !

Rihanna: « Sonores »… Je ne peux pas l’expliquer… Mais je suis impatiente… J’ai déjà le son… C’est juste une question d’execution.

Ryan Seacrest: C’est bien… On a l’impression que tu as trouvé le juste milieu pour travailler sur un peu tout, et aussi être capable de t’impliquer entièrement [dans d’autres projets comme] les films, les produits, la mode, la musique… Tout çà marche bien. « Vita Coco » dans les magasins, la saveur fruit tropical, allez voir çà ! Mais avant que je te laisse partir, il y a une chance dans l’esprit de beaucoup de personnes. Juste après les « Grammy Awards », deux titres sont sortis: une de toi en duo avec Chris Brown et une autre de Chris Brown avec toi. Je ne t’ai pas attendu réagir à çà. Quel était à l’origine la raison pour laquelle vous avez décidé de sortir ces titres simultanément ?

Rihanna: La première chanson qui a été pensé, était « Birthday Cake ». Tu sais, nous avons fini par les enregistrer en même temps et ensemble, mais j’ai pris en contact avec lui pour « Birthday Cake » car c’est la seule personne – c’était logique de faire ce titre. En tant que musicien, et malgré toutes les autres choses, çà allait être la personne [choisie]. Tu sais, j’ai pensé aux rappeurs, [mais] je l’ai fais tellement de fois, et le plus grand artiste R’n’B en ce moment, c’est Chris Brown. J’avais donc envie qu’il soit sur le titre, et à son tour, il m’a demandé ‘pourquoi ne ferais-tu pas le remix de mon titre ?’ Et c’était un compromis. Nous avons fait deux titres. Un pour mes fans. Un pour les siens et de cette manière, nos fans peuvent se rejoindre. Il ne devrait pas y avoir de séparation. Tu sais ? C’est de la musique, et c’est innocent.

Ryan Seacrest: Et la musique est universelle, n’est-ce pas ? Rihanna, merci beaucoup. Nous apprécions que tu nous ais accordé du temps [pour réaliser l’interview].