Réseaux sociaux
Up

Galerie

Rihanna parle du célibat, des hommes et du magazine « Rolling Stone »

Découvrez un article réalisé par la chaîne « Access Hollywood », dans lequel Rihanna se confie sur des sujets variés tels que sa vie privée ou les hommes… L’intervention se clôture par une mise au clair de la chanteuse concernant une interview parue dans le magazine « Rolling Stone ».
 

La vie amoureuse de Rihanna est connue pour faire autant la une que sa musique, et sa carrière d’actrice florissante – pourtant la star avoue à Shaun Robinson de « Access Hollywood » qu’elle est célibataire.
 

 

« Je suis célibataire, » révèle la jeune femme de 24 ans lors de la promotion de « Battleship » à Hawaï. « Toujours libre ? » demande Shaun. « Oui, » répond la chanteuse devenue actrice.
 
Que veux donc Rihanna chez un soupirant potentiel ?
 
« Un homme qui sente bon, » explique t-elle. « Si je te vois et que je te trouve beau, il y a des chances que je détourne mon regard… mais si tu sens bon, je me retournerai ! [Un homme] ne peux pas partir sans que je sache ce [qu’il] porte. »
Heureusement pour les hommes qui partageront la vie de la superstar, elle est sur le point d’aider ceux dont l’odeur n’est pas à la hauteur.
 
« Je suis en train de créer mon propre parfum pour homme, » dit-elle à Shaun. « Je veux que les mecs sentent comme au réveil, tu sais cet odeur… Leur eau de Cologne est un peu vieille… Tu en vaporises sur leurs vestes, puis tu les prends avec toi pour les garder, c’est rassurant et sexy. »
 
En ce qui concerne ses débuts sur le grand écran, la star était un peu énervée de s’entendre.
 
« Je déteste m’entendre parler, » explique Rihanna. « Particulièrement parce que je parlais un accent américain… mais je pense que j’ai toujours été comme çà, à présent, c’est une chose totalement différente. Je dois m’y habituer. »
 
Rihanna a aussi tiré au clair les récentes remarques qu’elle a donné sur [le magazine] « Rolling Stone », dans lequel elle déclarait qu’elle aimait parfois être soumise dans une relation.
 
« Je pense que, pas toutes les femmes, parce que je ne peux pas parler au nom de toutes, mais des filles comme moi, des femmes comme moi – cela nous branche, » explique-t-elle.
 
Et d’ajouter, « ce n’est pas comme si nous devions être soumises. On peut totalement prendre en charge la relation. On leurs laisse juste porter la culotte. On leurs laisse emprunter la culotte, pour qu’ils puissant se sentir bien, et en échange, nous nous sentons mieux. »

Plus d'articles dans la catégorie Dernières nouvelles